A l’affiche

AfficheQuel est le point commun entre le bûcheron Yoshida, le Docteur Serge Voronoff, rendu célèbre dans l’entre-deux-guerres par une méthode de greffe très particulière, un couple de millionnaires en convalescence après un lifting, deux jeunes gens qui vivent une banale histoire d’amour et l’infortuné Tithon qui aima une déesse ?

Tous sont mortels.

Qu’ils soient personnages historiques ou de fiction, les protagonistes de Nul n’a le droit de mourir ici. s’interrogent tous, à leur façon, sur la vieillesse et l’inélucta- bilité de la mort. À travers plusieurs histoires qui se mêlent et se court-circuitent, le spectacle confronte les rêves d’éternelle jeunesse au ridicule auquel s’expose l’homme lorsqu’il croit pouvoir échapper à sa nature d’être vieillissant et mortel.

Texte Yan Walther avec des extraits de
«Vivre; Etude sur les moyens de relever l’énergie vitale et de prolonger la vie»
du Dr Serge Voronoff

Mise en scène
Yan Walther

Assistant à la mise en scène
David La Sala

Jeu
Bernard Escalon
Monica Budde
François Florey
Mélanie Foulon
Laurent Baier

Musique
Nicolas Jacquier

Décors
Yangalie Kohlbrenner

Lumière
Danielle Milovic

Costumes
Karine Dubois

Maquillages
Nathalie Mouchnino

Accessoires
Sylvia Lerch

Régisseurs
Daniel Jeanloz
Damien Naïmi

Production
Théâtre de la recherche

Coproduction
Pulloff théâtres et CMA – Petithéâtre de Sion



 

Télécharger le flyer

Revue de presse :
Nasha Gazeta (en russe)
Paperblog