Quitter les eaux territoriales (2021)

« Cinquante minutes d’une performance spoken word dense et chavirante. »
« Les mots ciselés par l’orfèvre Yan Walther percutent les tympans et chauffent les tempes. »
« L’effet optique est redoutable, on croirait vraiment l’aède moderne gisant sur le fond marin après une plongée dans les abîmes. »
« Tout est récité de tête, sans langue qui fourche. Un véritable tour de force. »
Le Nouvelliste, 07.05.2021

Prochaines dates:
Caves du Manoir (Martigny), 19 février 2022
Case à Chocs (Neuchâtel), 9 mars 2022

Texte écrit et performé par Yan Walther
Musique composée et interprétée à la guitare électrique par Christian Pralong
Création vidéo de JD Schneider
Oeil extérieur Olivia Csiky Trnka
Création lumière Lena Mishchuk
Ingénieur son Sacha Knezevic-Rudaz

Etape de travail présentée lors du Festival de Slam de Crassier le 31 janvier 2020.

Création : Caves du Manoir x Cellules Poétiques, Martigny, 6 mai 2021

Performance littéraire entre spoken-word, théâtre et poésie, écrite et interprétée par Yan Walther, sur une composition musicale originale de Christian Pralong (guitare électrique) et une création vidéo de JD Schneider, Quitter les eaux territoriales est un long monologue poétique (50min) qui aborde l’imaginaire du voyage au XXIème siècle, qui confronte l’idéalisation romantique de l’exotisme aux réalités économiques et écologiques de notre époque.

Après une première étape de travail présentée au festival de Slam de Crassier en janvier 2020, la performance a été créée au Festival Cellules poétiques de Martigny le 6 mai 2021 avec de magnifiques retours. Tournée en cours de préparation.

 

Avec le soutien de la Loterie Romande et du Canton du Valais

Production: Le Théâtre de la Recherche

Co-Production: Cellules Poétiques & Les Caves du Manoir (Martigny, VS)